Encore un peu de pédagogie ?

Pour faire suite à mon précédent post "Un peu de pédagogie ?", voici quelques pistes de réflexion, issues de mes lectures et surtout de ma pratique d’enseignement ou d’ « accompagnant scolaire».


La planche est à lire de bas en haut.



Voici quelques précisions supplémentaires :

  • La vie est courte et mérite d’être vécue pleinement. Les événements des dernières années sont là pour le rappeler. Alors, détendez-vous et prenez du plaisir dans ce que vous faites. Mais ne soyez pas égoïste : donnez-en aussi 😉



  • En France, lorsqu’on pose notre enfant à l’école, on lui dit : « Travaille bien ». Les anglo-saxons, de leur côté, disent plutôt « Have fun ! ». C’est pas plus sympa ? Ils leurs disent aussi de s’amuser sérieusement… c’est rigolo. D’ailleurs, « école » vient du grec« skola » qui signifie « loisirs studieux ». C’est étonnant comme cette signification s’est perdue au cours des siècles, non ?



  • D'après André Antibi[1], on peut établir l'égalité suivante :


Energie d'apprentissage = Energie de l'enseignant + Energie de l'élève


Elle signifie que plus l'enseignant fournit de l'énergie pour transmettre un apprentissage (que ce soit en termes de transposition didactique ou bien d'investissement cognitif ou humain), plus l'élève apprend facilement.

L'idée n'est pas de rendre les élèves flemmards et d’esclavager les enseignants, je vous entends déjà vous insurger, mais simplement de prendre conscience que l'on peut améliorer facilement les apprentissages en les rendant plus funs et plus appétissants pour les jeunes (et non pour le jeûne, ce qui serait cruel).



  • Enfin, quelques citations, ça fait toujours bien.

« La didactique est une science, mais la pédagogie est un art. »

Robert Lyons


Comme tout art, la pédagogie nécessite de la créativité, indispensable pour s’adapter aux enfants que nous côtoyons. Alors, soyez créatifs !


« Un adulte créatif est un enfant qui a survécu. »

Ursula K. Le Guin


Cela ne signifie pas que pour être créatif, il faut adopter un comportement puéril, mais bien de prendre soin de son enfant intérieur… et pour en savoir un peu plus sur les concepts d'enfant intérieur et d'adulte, voyez par là…

Passez une belle journée et préservez votre enfant intérieur ;-)

[1] Dans « 50 paradoxes dans l’enseignement – pour en rire ou en pleurer » - Nathan - 2011

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square